Mon point de vue sur la science et la schizophrénie.

photo en plan large de l'horizon avec les montagnes au loin et un champs asséché derrière des barbelés
Illustration pour embellir le site.

Il n’y a pas de limite entre névrose et psychose, du moins génétiquement ça se voit, les études GWAS qui analysent les gènes des gens ayant des anxiétés et ceux ayant des psychoses n’ont pas montré de différences entre les deux groupes. Ça correspond bien à mon idée que les symptômes psychiques ne sont généralement qu’une exacerbation d’un phénomène normal.

J’ai vu une vidéo du professeur Fourtillan, où il explique que la schizophrénie serait dû à un excès important de l’hormone de l’éveil, une hormone qui agit sur la majorité des neurones du cerveau. Je trouve que cette idée n’est pas bête du tout et colle assez bien à ce que je ressentais et continue de ressentir sur certains points: le fait d’être complètement sur réveillé. Il y a une vidéo sur ce sujet de lui sur sa chaîne youtube:
Vidéo expliquant l’hormone de l’éveil et du sommeil suivant le professeur Fourtillan.

une personne qui fait un coeur avec ses mains sur un arrière plan du lac des gorges du Verdon
L'amour, l'amour, l'amour... Dont on parle toujours... L'amour... C'est un printemps craintif... Une lumière attendrie...

Je m’intéresse un peu parfois à la recherche sur la schizophrénie en pensant que les infections pourraient jouer un rôle important car la toxoplasmose aurait un rôle, et un chercheur a fait ce lien hypothétique entre infections et l’hypothèse de Fourtillan sur la schizophrénie. Je trouve ses hypothèses tout à fait intéressantes, vous pouvez accéder au document expliquant cela ici :
A dormant infection in the eye could cause most cases of schizophrenia
ou la version française: Mon hypothèse sur l’étiologie de la schizophrénie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.